Actualités

Journée technique sur la trame verte et bleue – 25 Juin 2018 à Digne-les-Bains

Mais au fait, la trame verte et bleue qu'est-ce que c'est ? C'est le choix politique de préserver les corridors et réserves écologiques (lieux abritant de nombreuses espèces végétales et/ou animales) pour assurer la libre circulation des espèces dans nos paysages de plus en plus urbanisés et fragmentés, pour enrayer la perte de biodiversité et maintenir la résilience et la fonctionnalité des écosystèmes. La trame verte inclut les milieux naturels et semi-naturels terrestres, tandis que la trame bleue englobe les milieux aquatiques et humides.

Céline Hayot, Chef de Projets Biodiversité de la région Sud, a d'abord défini les termes ci-dessus, puis a expliqué la réglementation à respecter en abordant le SRCE (Schéma Régional de Cohérence Ecologique) et le SRADDET (Schéma Régional d'Aménagement, de Développement Durable et d'Egalité des Territoires) qui fusionnera plusieurs documents existants dont le SRCE.

Agnès Hennequin, Chargée de Mission Biodiversité et Aménagement de l'ARPE PACA (Agence Régionale pour l'Environnement) a poursuivi sur la réglementation, avant de rappeler la réelle opportunité pour les territoires de prendre en compte cette biodiversité. Elle a ensuite proposé plusieurs exemples des documents d'urbanisme qui offrent de bonnes solutions de prise en compte de la trame verte et bleue.

Xavier Bernard, Chargé de mission Environnement du service Investissements Routier du Département 04, a illustré ces propos en expliquant ce qui a été fait pour la prise en compte de la biodiversité pendant les travaux sur le pont sur la Durance à Manosque via des mesures ERC (Eviter / Réduire / Compenser). Exemples : planning adapté, création d'une pépinière temporaire et replantation à la fin des travaux, rehausse du barreaudage pour éviter les collisions entre chauve-souris et voitures, création d'un passage à faune, végétalisation des enrochements etc.

La journée technique s'est terminée par une sortie terrain sur le seuil du Pont des Chemins de Fer de ProvenceVincent Arnaud, du bureau d'études Hydretudes en charge des futurs travaux sur ce seuil, et Jérémie Talancieux du SMAB (Syndicat Mixte d'Aménagement de la Bléone) ont alors expliqué les mesures qui allaient être prises pendant les futurs travaux : revégétalisation et entretien de la végétation, plantation des arbres sur les berges pour compenser l'impact des travaux, attention prêtée aux plantes invasives etc.

Le cycle des 9 journées techniques, ayant eu lieu entre 2015 et 2018, s'est donc ainsi terminé par une journée riche en enseignements et en possibilités évoquées. Il ne reste plus qu'à appliquer au mieux ces principes pour préserver la biodiversité, si riche et si particulière de notre beau département !

Avec la participation de la Région Sud, de l'ARPE PACA, du CD 04, de l'agence Hydretudes

Partenaires : SMAB, Contrat de Rivière Bléone et ses affluents, Agence de l'Eau RMC