Actualités

Journée d’information et de sensibilisation des professionnels d’activités aquatiques dans le Verdon

A ce titre, le Parc naturel régional du Verdon a lancé une consultation pour l'organisation, en début de saison estivale, des journées annuelles d'information et de sensibilisation à destination des guides et compagnies encadrant des activités aquatiques sur la rivière du moyen Verdon.
L'association France Nature Environnement 04 (FNE 04) a été retenue pour aider à l'organisation de ces journées cette année, avec le concours des groupements de professionnels locaux.

Ces journées de sensibilisation sont l'occasion d'informer les professionnels sur les milieux aquatiques, le territoire, ainsi que les démarches en cours dans les gorges et définir ensemble le cheminement le plus adéquat sur les parcours des activités.
Les professionnels seront ainsi mieux outillés pour être des relais d'information auprès de leur clientèle.

Ainsi une première demi-journée a eu lieu le 29/06 à Castellane. Une trentaine de guides y ont participé et 4 intervenants ont rythmé la matinée.

Christophe LAURENT, guide rivière et accompagnateur en montagne, a ouvert le bal. Il a démontré l'intérêt du cheminement unique en expliquant les différentes formations de lit d'une rivière (mouilles, radier et tête de radier) en disant que ce sont des lieux riches de vie et a donc fait un zoom sur quelques espèces peuplant les fonds de rivières (faune benthique). En effet ces espèces ont un rôle d'auto-épuration important, elles nettoient l'eau des rivières et sont donc un indicateur de pollution de l'eau. Elles sont également un maillon de la chaîne alimentaire important et sont à la base du fonctionnement d'un cours d'eau.

C'est pourquoi il invite tous les guides à se retrouver le 9 et 11 juillet pour déterminer les cheminements uniques du couloir Samson, de Pont de Tusset et de Estellié Imbut.

Pour lui deux choses sont essentielles dans le métier de guide de rivière :

  • Le client doit toujours savoir où il va et où il met les pieds. Le guide doit donc lui indiquer le passage en amont et lui expliquer pourquoi.
  • Le guide a également un rôle d'enseignement ou d'encyclopédie si l'on ose dire ! Il peut apprendre de nouvelles choses concernant la faune, la flore, la formation des gorges, le paysage... et apporter bien plus au client qu'une sortie à Aqua land !

Anne FREMENT du PNR Verdon a ensuite pris la main en parlant de l'Apron du Rhône. Espèce endémique du bassin versant du Rhône, en voie d'extinction mais quoi que suite à de nouvelles connaissances et à une meilleure gestion, on le voit recoloniser certains cours d'eau. Celui-ci vit au fond des cours d'eau et est très sensible à la pollution de l'eau. Il est présent actuellement dans le bassin versant de la Drôme, de l'Ardèche, de la Durance (Verdon), de la Loue (Jura), et du Doubs Suisse. Le décapage d'alluvions (où il vit) pour l'exploitation de gravier, laissant place à la roche-mère uniquement et sa courte durée de vie, expliquent pourquoi cette espèce a vu sa population régresser.

Olivier SAVOYE d'EDF est venu dans le but de favoriser le dialogue entre les différents usagers de l'eau. Son discours ? Dire que l'eau est à tout le monde et qu'il faut se rencontrer, se connaître pour se mettre d'accord sur son utilisation. Il est venu expliquer le fonctionnement hydroélectrique du Verdon et a mis en avant l'idée qu'avec tant d'usagers et des usages aussi contradictoires (tourisme, canaux, agriculture...) il est difficile de contenter tout le monde. C'est pour cela que la discussion est nécessaire !

Sébastien LEMAIRE a clôturé la demi-journée, rapidement car les ventres criaient famine, en donnant 2 règles et 1 conseil :

  • 10 personnes par groupe (en comptant le guide)
  • 1 départ toutes les 10 min
  • Vous les guides, montrez que vous êtes sensibilisés, que vous faîtes attention et que ça vous importe et l'Etat relâchera la pression

Belle conclusion. Avec des questions pertinentes, nous espérons que cette première journée d'information portera ses fruits et nous espérons voir du monde aux 2 autres journées sur le terrain.