Actualités

Comptage des oiseaux à la Butinerie : Des surprises

Le 31 janvier 2021 FNE 04 a participé au comptage des oiseaux à la Butinerie, accompagné des bénévoles du groupe local LPO Largue-Verdon-Durance. C’était une journée pleine de surprises !

Chaque dernier weekend de janvier, la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) organise le « comptage national des oiseaux des jardins » . Bien cachés, équipés d’appareils photos, de jumelles et de guides naturalistes nous avons compté pendant une heure les oiseaux des jardins présents à la Butinerie.

Les mésanges bleues étaient au rendez-vous comme l’an dernier, en pleine inspection du nichoir installé à la Butinerie. Nous espérons accueillir une nichée cette année !

Nous étions ravis de voir que le terrain a également plu au rouge-gorge, attiré sûrement par des haies.

(c) Gérard Humbert, groupe local LPO Largue-Verdon-Durance

Nous avons également aperçu les fauvettes à tête noire, un mâle et une femelle, trop rapide pour les prendre en photo, ainsi qu’une femelle de merle noir.

Mais la grande surprise de la journée, c’était les oiseaux des milieux humides qui ont visité la Butinerie qui se trouve au bord du Lauzon. Un martin-pêcheur, mais aussi la bergeronnette des ruisseaux, attirée elle par notre mare !

(c) Gérard Humbert, groupe local LPO Largue-Verdon-Durance
(c) Gérard Humbert, groupe local LPO Largue-Verdon-Durance

L’observatoire participatif « Oiseaux des jardins »

L’observatoire participatif « Oiseaux des Jardins » géré par la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle permet d’aider les scientifiques à comprendre quand et pourquoi les oiseaux visitent nos jardins dans l’optique de proposer des mesures de protection efficaces.

Le protocole de comptage est simple. Il faut choisir un jour d’observation et compter pendant une heure tous les oiseaux qui visitent le jardin à l’aide d’une fiche explicative de la LPO. Ensuite, il est possible d’ajouter les données sur le site internet de l’Observatoire des Oiseaux des Jardins.

Vous pouvez participer tout au long de l’année, avec deux moments forts : le dernier weekend de janvier (pour les oiseaux hivernants) et le dernier weekend de mai (pour les nicheurs).