Communiqués / Avis

BASTA les profiteurs de la PAC !

La Plateforme Pour une autre PAC, dont France Nature Environnement est membre, lance la campagne “BASTA les profiteurs de la PAC” dès le 12 janvier en interpellant le ministère de l’agriculture et l’alimentation dans le cadre des négociations sur le plan stratégique national (PSN), l’outil qui déterminera l’agriculture et l’alimentation en France pour les 7 prochaines années. La Politique agricole commune (PAC) doit être mise au service des paysans et des citoyens et non pas des intérêts des plus grands ! Cette campagne est importante à relayer très large pour faire remonter vers nos élus, décideurs et responsables.

Financée par les impôts des citoyens européens, la Politique Agricole Commune (PAC) profite largement aux géants de l’agro-alimentaire comme Bigard, Avril, Savéol, Tereos, Agrial & Co : les BASTA.

LES BASTA, LES PROFITEURS DE LA PAC :

  • BIGARD : entreprise de la filière viande, propriétaire de la marque Charal 
  • AVRIL : groupe agro-industriel de la filière céréales et oléo-protéagineux, propriétaire de la marque Lesieur
  • SAVÉOL : marque de tomate de la Coopérative maraîchère de l’Ouest qui opère dans la filière fruits et légumes 
  • TEREOS : coopérative de la filière productions de pleine terre (betteraves sucrières), propriétaire de la marque Beghin-Say
  • AGRIAL : coopérative de la filière lait, propriétaire de la marque Soignon

En subventionnant une agriculture toujours plus industrielle, la PAC engraisse les plus gros et laisse les paysans sur le carreau. C’est légal ! Mais est-ce moral ? La PAC ne doit être mise au service des paysans et des citoyens et non pas des intérêts de quelques uns !


Les BASTA ne sont qu’une partie émergée de l’iceberg. Ils symbolisent en réalité le système agro-industriel qui profite des incohérences et des injustices que la PAC contribue à créer et renforcer. Dire « basta ! » aux profiteurs de la PAC c’est donc appeler à revoir en profondeur les règles et principes de distribution de cet argent public. Les cibles de notre message ne sont donc pas les personnes à la tête des BASTA mais bien les décideurs politiques à même de changer le système duquel tirent parti les BASTA.

Si vous souhaitez plus d’informations, nous vous invitons à consulter les articles de FNE National :