Actualités

Le jour du dépassement : ce 29 juillet 2019 !

Selon l’ONG Global Foodprint Network(regroupement d’experts sur le développement durable, l’empreinte écologique et la biocapacité fondé en 2003), le lundi 29 juillet 2019, l'humanité a déjà consommé les ressources que la nature peut renouveler en un an. Elle vit donc désormais « à crédit » jusqu'à la fin de l'année.

Depuis 50 ans, ce jour de dépassement arrive de plus en plus tôt : passant du 1er août en 2018 au 29 juillet 2019. En 1999, ce Jour du dépassement avait été calculé au 29 septembre, soit 2 mois plus tard que cette année. Aujourd'hui, il faudrait 1,8 Terre pour tenir le rythme de notre consommation actuelle de ressources !

Les techniques industrielles de pêche, dont les flottes appartiennent en général à la grande distribution, amassent le poisson dans des immenses filets, les chaluts. P. Gleizes/Rea

 

L'ONG Global Footprint Network publie chaque année un Atlas détaillant l'empreinte écologique de chaque pays, calcule sur la base de trois millions de données statistiques de 200 pays et dévoile la date du « Jour du dépassement » qui marque le jour de l'année où l'humanité a épuisé les ressources renouvelables de la planète.

© CC Source: pixabay.com / Auteur: JamesDeMers

 

À l’échelle de la planète, nous remarquons que les pays développés dévorent le plus de ressources, tandis que d’autres pays comme l'Equateur vivent dans les limites d’une planète. Par exemple, l'année dernière, le Qatar a atteint son Jour du dépassement après seulement 42 jours, alors que l’Indonésie a consommé toutes les ressources pour l’année entière au bout de 342 jours.

Ci-dessous une illustration réalisée par l’ONG Global Footprint Network et WWF. Cela montre le nombre de planètes Terre dont nous aurions besoin au niveau mondial pour subvenir à nos besoins.

Si tout le monde vivait comme les Français, il faudrait 2,7 planètes pour réduire notre empreinte écologique.

L'humanité vit à crédit pour le reste de l'année, ce qui aura des conséquences pour les générations suivantes. L’organisation non gouvernementale internationale WWF (World Wildlife Fund, le Fond mondial pour la nature) explique sur son site internet comment repousser progressivement le Jour du dépassement au 31 décembre.