Actualités

Journée Internationale des Forêts

Suite à l’Année Internationale des Forêts en 2011, l’Organisation des Nations Unies a souhaité instaurer une journée mettant les forêts à l’honneur :

Le 21 Mars est ainsi devenu la Journée internationale des forêts.

Du 21 au 29 mars 2015, des centaines de manifestations auront lieu partout en France, FNE 04 n’organisera malheureusement pas d’événements dans cette période mais une journée forêt sera organisée en juin prochain!

–>Découvrez les événements organisés sur le site internet officiel

Pour cette occasion FNE Nationale a lancé un communiqué de Presse:

En cette journée internationale des forêts, FNE a voulu tordre le coup à quelques idées reçues sur la forêt. C’est aussi l’occasion de présenter son analyse de l’effervescence qui anime le monde forestier depuis l’adoption,en octobre 2014, de la Loi d’Avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt.

Malgré une large concertation, des visions antagonistes pour l’avenir des forêts

La loi prévoit l’élaboration d’un Programme National de la Forêt et du Bois, qui doit fixer les orientations de la politique forestière pour les dix ans à venir. Pour ce faire, le gouvernement a choisi une méthode participative, invitant l’ensemble des acteurs à réfléchir sur la gestion durable, l’intégration de la forêt dans son territoire, l’économie de la filière, les besoins de recherche ou encore le lien avec les politiques européennes et internationales. FNE salue ce choix et participe à l’ensemble des groupes de travail ainsi constitués, y faisant part de sa vision et de ses espoirs pour la forêt.

Pour certains, c’est à la forêt de se transformer selon les besoins de l’industrie. Pour FNE et d’autres acteurs, il est illusoire de vouloir remplacer les forêts françaises pour satisfaire des besoins industriels qui auront changé lorsque les arbres plantés aujourd’hui pourront être récoltés, dans quarante à soixante ans au plus tôt. C’est bien à la filière industrielle de se transformer pour être en capacité, d’ici quelques années, de créer de la valeur et de la compétitivité à partir des forêts françaises,dont la diversité est reconnue en Europe.

La forêt intéresse beaucoup de monde, mais ne pourra pas satisfaire tous les besoins !

Parallèlement à ces discussions stratégiques, plusieurs autres initiatives sont en cours : lancement par l’ADEME d’un appel à manifestation d’intérêt pour sécuriser l’approvisionnement des chaufferies bois françaises et répondre aux tensions que le développement récent et insuffisamment encadré de la filière bois énergie engendre dans les territoires[1], négociations au sommet sur l’avenir de la gestion des forêts publiques et de l’Office National des Forêts sur fond de coupes budgétaires[2]…

Pour Hervé Le Bouler, responsable des politiques forestières de FNE : « Ce mouvement peut conduire au meilleur comme au pire des scénarios. Nous saluons cette dynamique, sans réserve mais sous certaines conditions : renforcer la concertation sur ces questions de société et respecter les fonctions environnementales et sociales assurées par les forêts ».

Denez L’Hostis, président de FNE : « Les associations de protection de l’environnement doivent être associées aux discussions sur la forêt car elles défendent un équilibre entre l’économie, l’environnement et les attentes sociales. Le rôle des forêts dans l’avenir de la planète mérite une attention et une mobilisation de tous, au-delà de cette journée internationale des forêts. »

Forêt : abattons les idées reçues !